Menu

Prepcom 2012

Après le succès de la Conférence d’examen du TNP de 2010, qui a permis pour la première fois l’adoption au consensus d’un plan d’action concret et équilibré sur les trois piliers du traité (désarmement, non-prolifération nucléaireet usages pacifiques de l’énergie nucléaire), ainsi que sur le Moyen-Orient, le nouveau cycle d’examen s’est ouvert avec la première session du Comité préparatoire à Vienne du 30 avril au 11 mai 2012 sous la présidence de l’Ambassadeur Peter Woolcott (Australie).

La France se félicite de l’atmosphère constructive dans laquelle les débats se sont tenus, qui ont notamment permis une adoption rapide et au consensus des règles de procédure. Le Comité préparatoire a confirmé le rôle central du TNP, qui est l’un des fondements du système de sécurité collective et un élément irremplaçable du maintien de la paix et de la sécurité internationales. La conférence a permis de réaffirmer l’importance de la mise en œuvre, tant individuelle que collective, du plan d’action concret et équilibré adopté par consensus en 2010, véritable feuille de route pour l’ensemble du cycle.

Ce Comité préparatoire a donné lieu à des échanges substantiels et équilibrés sur les trois piliers du Traité (désarmement, non-prolifération nucléaire, promotion des usages civils du nucléaire), y compris sur des thématiques essentielles et insuffisamment reflétées dans le document final 2010, comme le respect des obligations internationales en matière de non-prolifération nucléaire et le retrait du Traité.

S’agissant du Moyen-Orient, il a confirmé le caractère essentiel de la mise en œuvre de la résolution de 1995 et appuyé le processus de préparation de la Conférence sur la création d’une zone exempte d’armes de destruction massive au Moyen-Orient, présenté en détail par le facilitateur M. Laajava.

Partager