Menu

Manifestation en marge de la Première session du Comité préparatoire de la Conférence d’examen du TNP de 2015 organisée par la France (9 mai 2012) : "Le développement responsable de l’énergie nucléaire après Fukushima"

Les perspectives de développement de l’énergie nucléaire se confirment après l’accident de Fukushima. La communauté internationale doit continuer de se mobiliser pour assurer que ce développement puisse se poursuivre dans les meilleures conditions de sûreté, de sécurité et de non-prolifération.

La France a organisé le 9 mai 2012 en marge du Prepcom un séminaire consacré au développement responsable de l’énergie nucléaire après l’accident de Fukushima autour d’un panel de spécialistes français issus des mondes institutionnel et industriel.

Une cinquantaine de participants issus de nombreux pays (Arabie Saoudite, Australie, Autriche, Chine, Etats-Unis, Italie, Japon, Lituanie, Pakistan, Singapour, Suisse, délégation de l’Union Européenne) ont pu assister à cet évènement, présidée par S.E. Florence Mangin, Représentante permanente de la France auprès des Nations Unies et des organisations internationales à Vienne. Avant un échange avec la salle,

- M. Charles-Antoine Louët, chargé de la sous-direction de l’industrie nucléaire à la direction générale de l’énergie et du climat des Ministères en charge de l’Energie et de l’écologie, a présenté les perspectives de développement de l’énergie nucléaire dans un contexte marqué par l’accident de Fukushima-Daïchi, survenu le 11 mars 2011 ;

- M. Hugues de Longevialle, représentant le Ministère des Affaires étrangères et européennes, a présenté les initiatives françaises pour faire progresser la sûreté nucléaire au niveau international ;

- M. Xavier Pouget-Abadie, représentant l’exploitant nucléaire EDF, a présenté la réalisation par EDF des évaluations complémentaires de sûreté, requises par l’Autorité de sûreté nucléaire, ainsi que ses conclusions.

Partager