Menu

L’Agence Internationale de l’Energie Atomique

AFP PHOTO/JOE KLAMAR AFP PHOTO/JOE KLAMAR

Créée en 1957, l’AIEA est une organisation indépendante au sein du système des Nation-Unies. Aux termes de son Statut, l’Agence "s’efforce de hâter et d’accroître la contribution de l’énergie atomique à la paix, la santé et la prospérité dans le monde entier. Elle s’assure, dans la mesure de ses moyens, que l’aide fournie par elle-même ou à sa demande ou sous sa direction ou son contrôle n’est pas utilisée de manière à servir à des fins militaires."

Les missions de l’Agence recouvrent :

- La promotion de l’énergie nucléaire, notamment en favorisant le transfert de technologies des pays développés vers les pays en développement et l’assistance (coopération technique) à ces derniers dans les sciences et applications nucléaires (médecine, agriculture, alimentation, gestion de l’eau, environnement ...).

- L’élaboration de normes de sûreté nucléaire et, sous son égide, de conventions internationales dans ce domaine.

- La mise en œuvre des garanties internationales : vérification du respect par les États de leurs engagements de non prolifération des armes nucléaires.

- La sécurité nucléaire , notamment la coordination des efforts de ses Etats membres et le renforcement du cadre de sécurité nucléaire dans le monde.

Les trois organes de l’Agence :

- La Conférence générale réunit une fois par an (généralement en septembre) les 160 États membres de l’Agence. Elle approuve le budget, est saisie ou se saisit de toutes questions d’ordre statutaire, et adopte des résolutions fixant pour l’année à venir les grandes orientations des travaux du Secrétariat.

- Le Conseil des gouverneurs (35 membres – la France y est représentée par le directeur des relations internationales du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) est l’organe directeur qui supervise les travaux du Secrétariat, prépare le budget ordinaire de l’organisation, contrôle l’exécution des programmes et prépare les travaux de la Conférence générale. Il se réunit 5 fois par an, ou plus si les circonstances l’exigent.

- Le Secrétariat (environ 2500 personnes), avec à sa tête un Directeur général nommé pour 4 ans (M. Amano, Japon, réélu pour un second mandat à compter du 1er Décembre 2013), est chargé de l’exécution du programme de l’Agence, préalablement approuvé par le Conseil des Gouverneurs et la Conférence générale.

Les ressources financières de l’Agence proviennent :

- Du budget ordinaire (environ 350 M€ pour 2014) auquel la France contribue à hauteur de 6% (les Etats-Unis restant le principal contributeur à hauteur de 25%).

- De contributions extrabudgétaires volontaires dont l’essentiel (environ 90 MUS$ par an) est porté au Fonds de coopération technique – aide au développement.

En savoir plus :
- Site de l’AIEA

Partager