Menu

Bilan de la présidence française de l’UE

Identité visuelle de la présidence française de l'UE - 2008Identité visuelle de la présidence française de l'UE - 2008

- Adoption de la Déclaration sur le renforcement de la sécurité internationale, qui détaille certains des principes et objectifs exposés dans la Stratégie européenne de sécurité et vise en particulier la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la prolifération, ainsi que le désarmement.

- Mobilisation des Etats membres de l’UE sur le dossier nucléaire iranien.

- Adoption d’un plan d’action de l’UE pour lutter plus efficacement et plus concrètement contre la prolifération : les Nouveaux axes d’action de l’UE contre la prolifération des armes de destruction massive. Il prévoit notamment le développement d’une analyse commune des risques et menaces, le renforcement des outils de prévention (sensibilisation des acteurs du monde scientifique et industriel), ainsi que des mesures pour accroître la coordination européenne en matière d’interception des flux de prolifération et pour mieux lutter contre le financement de la prolifération.

- Adoption d’un plan d’action en matière de désarmement ; la France a présenté à la communauté internationale cette contribution européenne en faveur du désarmement dans une lettre adressée au Secrétaire général des Nations Unies le 8 décembre 2008.

- Campagne systématique de promotion pour l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires.

- Engagement de l’Union européenne à contribuer, à hauteur de 25 millions d’euros, à la création d’une banque de combustible sous l’égide de l’AIEA.

- Relance des efforts en faveur de la consolidation et de l’universalisation du Code de conduite de La Haye sur la prolifération balistique (HCOC), avec notamment la présentation par l’Union européenne d’une résolution de soutien au HCOC lors de la 63e session de l’Assemblée générale de l’ONU et l’adoption d’une action commune en faveur du Code (plan d’universalisation du HCOC, soutien à la présidence du HCOC pour l’organisation d’un séminaire de sensibilisation et pour ses activités d’outreach, soutien financier pour la mise en place d’un système sécurisé de communication interne au Code).

- Adoption au Conseil européen de décembre 2008 d’un projet de l’Union européenne pour un Code de conduite des activités dans l’espace (mesures de confiance et de transparence pour la sécurité des objets spatiaux).

Partager